Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

NEWS
Toutes nos news en un seul clic.

Our Latest Projects

Go to Portfolio

Latest Posts

Go to Blog

Abonnez-vous à notre newsletter

… Je Booste ma visibilté …

Fatoumata Fathy Sidibé

29 mai 2018 by in category portraits, S tagged as , , with 0 and 0
Home > Blog > portraits > Fatoumata Fathy Sidibé

 

C’est à Bamako, au Mali, que j’ai vu le jour, quatrième enfant d’une famille de dix enfants. Ma mère, Saran Coulibaly,  m’avait d’ailleurs surnommée  « Poudre de Piment». Toute petite,  j’étais révoltée contre les injustices et les discriminations faites aux femmes. Je ressentais d’instinct qu’un autre monde était possible pour elles. A huit ans, j’étais déjà féministe sans savoir ce que signifiait ce mot. Je regardais, observais d’un œil perçant et sans complaisance la société malienne patriarcale, étrange syncrétisme d’islam et d’animisme qui, opprime les femmes.

J’ai partagé mon enfance entre la Belgique, l’Allemagne et le Mali avant de revenir en Belgique où adolescente, j’ai posé mes valises.

Sans bourse, j’ai financé mes études en faisant du ménage. Mon diplôme en poche, j’avais d’autres ambitions. Me lancer dans la vie professionnelle et trouver ma place en Belgique.  Ce n’était guère facile  mais je suis tenace. J’ai travaillé dans plusieurs domaines : journaliste free-lance pour plusieurs magazines belges et étrangers, édition, relations publiques, marketing,  social, coopération au développement, insertion professionnelle, éducation permanente. La fibre artistique était déjà en moi.

En 1997, je décroche, sans l’avoir demandé,  le rôle de Kadiji dans un épisode du téléfilm l’Instit  » Le rêve du Tigre » de Pierre Pauquet, réalisé par José Pinheiro, avec Gérard Klein.

2005 marque un tournant dans ma vie. Je me lance sur le terrain du militantisme. Je cofonde le Comité belge Ni Putes Ni Soumises et en assure la présidence jusqu’en février 2009.

En 2006, je publie mon premier roman « Une saison africaine » aux Editions Présence Africaine à Paris. Quelques-uns de mes poèmes sont publiés et référencés.

 

D’autres défis se présentent à moi.  Après avoir décliné une première sollicitation en 2007 pour figurer sur une liste électorale, je finis par accepter, après mûre réflexion. Je me lance dans l’arène politique  pour poursuivre et intensifier mon engagement citoyen mené dans le monde associatif. Depuis 2009, je suis députée au Parlement bruxellois. Mais la politique ne fait sens que pour la mettre au service de mes idéaux de défense des droits humains, de laïcité, d’égalité, de solidarité, d’émancipation, de lutte contre les discriminations et les exclusions.

 

Optimiste, rebelle, enthousiaste, passionnée, je me définis comme une femme plurielle portée par la liberté. C’est cette aspiration à la liberté qui m’a poussée à partir très jeune, de mon pays d’origine le Mali pour rejoindre la Belgique.

C’est cette liberté qui m’a guidée dans mes multiples engagements professionnels et militants.  C’est cette soif de liberté et  l’impérieuse nécessité de prendre le pouvoir sur sa vie que l’on retrouve dans mon roman « Une Saison africaine » qui vient d’être réédité en mars 2018.

C’est cette liberté qui m’a menée à déployer ma création artistique autour du thème des masques, pour briser les interdits et m’approprier le pouvoir réservé aux hommes. Car depuis toute petite, j’ai entendu répéter que « les femmes ne portent pas de masque. ».

Il y a tant de choses qu’on me disait que les femmes ne pouvaient pas, ne savaient pas, étaient interdites de faire. Traditionnellement, le masque est un univers d’hommes. Ce sont eux qui les sculptent et les façonnent, pas les femmes. Je l’ignorais quand j’ai commencé à peindre. Depuis la nuit des temps, écarter les femmes de certaines sphères relève d’une crainte de les voir menacer le système de domination patriarcal. Car l’enjeu est le pouvoir. Et le pouvoir, je le veux. Pour disposer de ma liberté.  La liberté de briser les carcans des traditions. La liberté de refuser l’assignation à résidence identitaire. La liberté de créer. La liberté de déployer ma pleine puissance. La liberté de prendre le pouvoir sur ma vie.

Je suis également auteure d’un beau livre d’art/poésie « Les masques parlent aussi » ; un voyage à la rencontre de l’art visuel et de la poésie.

 

Artiste peintre, c’est la peinture qui est venue à moi. J’ai besoin de cette bouffée d’oxygène,  de ce souffle de liberté. Créer, c’est résister, c’est imaginer qu’un autre monde est possible.  Mes peintures ont amplifié la voix de mon intuition et m’ont guidée  pour déployer ma puissance.  Les seules limites sont celles que l’on se donne. Et « Il faut battre son propre record pour pouvoir se surpasser ».

 

Le pouvoir des masques. Illuminez votre intérieur grâce au pouvoir de mes peintures.

 

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez dynamiser vos murs,
Vous êtes un particulier et vous souhaitez illuminer votre intérieur,
Vous êtes une galerie d’art et vous recherchez  à exposer une artiste dont l’univers et la personnalité vous parlent,

Ma peinture est comme une initiation à un monde mystérieux et magique. Celui des masques omniprésents depuis des millénaires dans toutes les civilisations. Celui des visages qui sont des masques et des masques qui sont des visages. Celui des masques qui parlent aussi…

 

 

Un soir, j’ai saisi une feuille et des pastels. Ma main a dessiné des formes sans savoir où l’aventure créative la mènerait. Depuis une quinzaine d’années, je peins. Je peins des masques. Réels ou imaginés, leurs empreintes proviennent d’Afrique, d’Amérique du Sud, d’Europe, d’Asie, etc. Ma peinture est une rencontre de couleurs qui s’épousent selon l’émotion du moment, donnent naissance à des myriades d’énergies chromatiques ou dialoguent en noir et blanc. Ma peinture est liberté.

www.fathysidibepeintre.com

 

Vous êtes une femme entrepreneure et souhaitez booster votre visibilité ?

Accompagnement, Réseau, Visibilité, Outils, Marketing, Création de Visuels,…

En savoir plus

Contactez-nous

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

COPYRIGHT ZELLESOFEMININ.BE | 2017 ~ CREATED BY GSE ~ Mentions légales